Jean Van Win

Jean van Win est initié à 26 ans, en 1961, en la loge Les Vrais Amis de l’Union et du Progrès Réunis, au Grand Orient de Belgique. Vingt ans plus tard, il y crée la loge Anderson. Il tient ensuite le premier maillet de trois ateliers dans diverses obédiences, et siège six années durant à la Commission Nationale des Rituels de la GLRB.

Ardent défenseur des études gréco-latines, il suit des cours de philosophie, de marketing et d’études de marché, qui le conduisent vers divers consortiums financiers. Il fut en charge, au niveau européen et comme associé actif, du marketing de produits photographiques, numismatiques et de productions musicales classiques.

Son intérêt se porte en priorité sur les rites maçonniques, plutôt que sur les obédiences. La pratique des échelles de grades complètes du REAA, du RER et surtout du Rite Français le conduit à fréquenter, outre la Belgique, divers cénacles de hauts grades aux Pays-Bas et en France.

Il se met à écrire après sa retraite, en 2000, et publie des articles en France, en Belgique, traduits en Espagne et au Brésil, sans distinction des appartenances obédientielles. Sept livres publiés sont à son actif ; il a collaboré à quatre autres ouvrages sur le Rite Français.

Jean van Win considère la franc-maçonnerie comme un mouvement moral polymorphe et progressiste, issu des Lumières, et laïque au sens français du terme. Ce mouvement est sans doute l’idée la plus noble que l’homme ait jamais eue ; il est destiné, par le recours à une méthode exclusive et incomparable, à inculquer la construction d’une armature morale, l’écoute bienveillante réciproque, et par conséquent la tolérance.

Mateo Simoita

Alain Bréant (alias Matéo Simoita) est né le 10 octobre 1947. Il est médecin homéopathe-acupuncteur retraité. Initié au GODF en 1979, il est actuellement membre de la RL Blaise Diagne à l’Orient de Dakar.

Sous son vrai nom, il a écrit « Votre santé par l’horoscope chinois aux éditions Ediru (épuisé). Sous son pseudo Mateo Simoita, il publie récemment avec la collaboration du dessinateur Yakayaka, « La Loge maçonnique » aux éditions Hermésia. Il publie également « 1717-2017 – L’idéal maçonnique revisité aux Editions de l’oiseau.

YakaYaka

Y a qu’à dessiner lorsque l’on ne sait ni lire ni écrire, non ? Y a qu’à ne pas trop se prendre au sérieux pour exprimer les choses graves, non ?
Alors, pourquoi pas YakaYaka ?

Les dessins maçonniques peuvent aussi apporter d’Autres Regards sur notre vie en loge. La vie en loge n’est pas un long fleuve tranquille, les moments heureux côtoient d’autres quelques fois plus tristes, plus sombres. Un peu après mon initiation, j’avais pris l’habitude de croquer des petits dessins en fonction de l’actualité de ma loge ou du monde profane. J’espère faire sourire (et des fois réfléchir) en continuant de publier ce qui me trotte dans la tête, et ce, avec un humour à la Belge un peu décalé.

Vous pouvez ajouter “une fois” avec l’accent Bruxellois si ça vous chante, mais ayant vu le jour au confluent de la Meuse et de la Sambre, cela ne me touche pas vraiment.

Percy John Harvey

De culture franco-britannique, Percy John Harvey est ingénieur dans le domaine aéronautique et spatial. Il a effectué des recherches informatiques appliquées à l’exploration fonctionnelle en hémodynamique. Franc-Maçon depuis trente ans, il s’intéresse à l’iconographie sacrée et à l’herméneutique.

Julian Rees

Reçu franc-maçon en 1968, Julian Rees est conférencier émérite et l’auteur de plusieurs ouvrages sur la franc-maçonnerie. Il a été un contributeur régulier du trimestriel Freemasonry Today, depuis sa création en 1997, et de The Square. En France, Franc-maçonnerie magazine accueille fréquemment ses articles. Le travail de Julian Rees a été salué par l’institut maçonnique de France.

Francis Frankeski

Francis Frankeski est l’auteur de plusieurs titres référence qui décodent des aspects de la pensée maçonnique. Il est diplômé de Sciences-Po, sculpteur, plusieurs fois Vénérable Maître de Loge.

Gérard Contremoulin

Gérard Contremoulin a été reçu en Franc-maçonnerie au GODF en 1982 dans la loge « Droiture et Solidarité ». Il est fondateur des loges « Frédéric Desmons-Laïcité » et « L’Europe des Lumières ».

Conseiller de l’ordre de 2008 à 2011, il était en charge de la lutte contre les dérives sectaires, de la coordination du programme « L’École Républicaine du futur » puis de la communication et des relations presse de l’obédience. Il est également membre du Grand Chapitre Général du GODF (Rite Français) dans le chapitre « Frédéric Desmons » et fondateur d’« Europa, l’Esprit des Lumières ». Il crée en 2011 et anime depuis le blog « Sous la Voûte étoilée ».

Citoyen engagé dans la défense de la laïcité et de la liberté de conscience, il est actuellement délégué départemental de l’éducation nationale (DDEN) dans le Val de Marne (94).

Lambros Couloubaritsis

Lambros Couloubaritsis est licencié et docteur en philosophie de l’Université libre de Bruxelles après avoir suivi une formation de chimiste à l’Université de Liège. Il enseigne la philosophie à l’Université libre de Bruxelles où il est également directeur du Centre de philosophie ancienne. Il est internationalement reconnu comme un spécialiste d’Aristote dont il a abondamment étudié les œuvres. Il est docteur honoris causa des universités d’Oradea, de Crète, d’Athènes, de Liège et de l’Université Lille III.

Tristan Bourlard

Tristan Bourlard est réalisateur de films comme « La clef écossaise » (2009) ou « Terra Masonica » (2017). Plusieurs de ses films ont reçu des prix internationaux, notamment le Prix du meilleur documentaire mondial au festival du Chili. Il est également l’auteur de l’ouvrage « L’oeil du romancier » paru chez Actes Sud.